04/06/2009

Fragment de symbole

Être un fragment de symbole lorsqu’on est juif est assez habituel. Être perçu de cette façon et non comme un être « normal » n’exaspère. Ici dans cette ville, cela devient LOURD. Imaginez-vous marchants sur des œufs qui sont placés sur des bombes à retardement. Épuisant à la longue. Cela n’empêche pas de dire tout haut, ce que je pense, dès que l’occasion se présente.Une équipe de France2 prépare un reportage pour « complément d’enquête ». une partie de l’émission du 22 juin traitera du financement du KL Auschwitz.J’espère que cela réveillera certains. En tout cas, l’équipe présente à Oswiecim, super sympa, fait tout pour.

21:58 Écrit par cheana dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.