01/04/2010

de retour à OSwiecim

Me voici de retour à Oswiecim. Cet hiver fut mouvementé. Hier l’interdiction totale de porter le voile intégral a été voter à l’unanimité en Belgique. J’ai été surprise d’entendre des femmes musulmanes réagir contre cette loi. En tant que femme, je ne peux concevoir qu’une femme doit subir cette oppression. Il s’agit d’une soumission ?Cet hiver une rencontre interculturelle, inter religieux a eu lieu dans mon quartier. Les Chrétiens étaient majoritaires, normal cela se déroulait dans leurs locaux. Du côté musulman, il y avait un laïc, le directeur et son épouse de la mosquée du quartier, un jeune animateur. Du côté juif : moi. Nous sommes minoritaire.Le contact avec les personnes de la mosquée a été fraternel.En parlant avec le jeune musulman, avec respect, je lui ai donné mon avis de femme sur le port du voile, du voile intégral et de la burqa. Pour moi ce sont les femmes qui doivent en décider. Je me souviens dans les années 60, 70 les dames musulmanes portaient un foulard et cela ne posait aucun problème. Les adolescentes qui portent le voile le font pour diverses raisons. Pas seulement religieuse. Certaines ont « lancé » cette mode. Comme d’autres adolescents le font. Que ce soit le punk, les gothiques ou autres.D’autres pur des raisons de sécurité dans leurs quartiers, etc. Le niqab –voile intégral- est une prison. S’il existe une femme qui soit heureuse de le porter, j’aimerais en toute fraternité qu’elle m’explique. Car il s’agit bien du droit des femmes.Mon discours n’a en rien heurter ce jeune musulman.Je lui ai proposé de venir en Pologne, pas pour visiter seulement le camp mais pour voir un autre pays européen, une autre culture.

13:38 Écrit par cheana dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.