20/07/2010

Lorsque deux mondes séparés se retrouvent partie2

Version:1.0 StartHTML:0000000221 EndHTML:0000010643 StartFragment:0000002469 EndFragment:0000010607 SourceURL:file://localhost/Users/ibook14/Desktop/Lorsque%20deux%20mondes%20s%C3%A9par%C3%A9s%20se%20retrouvent.doc <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman";} table.MsoNormalTable {mso-style-parent:""; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:595.0pt 842.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} -->

Lorsque deux mondes séparés se retrouvent

Partie 2

Philosémitisme

Entretien en tête-à-tête avec Chantal Maas

Cheana M : Vous parlez de deux mondes séparés se rencontrant. Se rencontrent-ils vraiment ?
Chantal : Non. Les deux mondes chrétiens et juifs se croissent un moment. De là à parler de retrouvailles… Il eut fallu qu’à une époque ces deux mondes n’en fassent qu’un. Ce ne fut pas le cas en Pologne.

Cheana M : Vous parlez du monde chrétien et Juifs ?

Chantal : Oui. Tout le monde sait qu’avant la Shoah il y avait deux mondes vivant en parallèle.
Il suffit de voir les deux mémoires. Il y a la mémoire Polonaise en parallèle avec la mémoire juive. Je parle surtout de la seconde guerre mondiale.
En 2010 les deux mémoires ne se rejoignent pas encore.

Cheana M : cela vous choque ?

Chantal : Avant de venir en Pologne je n’imaginais pas découvrir une Pologne traumatisée à ce point.
Pourquoi ? Nous devrions nous poser cette question.
Cheana M : Est-ce un traumatisme, de la jalousie envers les juifs ? Antisémitisme et philosémitisme ne sont-ils pas les deux face de la même médaille ?
Chantal : Bien sûre.
Si l’on prend certains exemple, en dehors du festival de la culture juive, comme certains musées de la vie juive…On y voit des mannequins « juifs » en habit traditionnels.
Est-ce la nostalgie de la présence juive ou…Est-ce une façon de se dire : nous n’avons plus de juifs, la preuve, nous gérons les musées, la culture juive.
Depuis plusieurs années de présence en Pologne, j’ai cru tout voir. Chaque jour je découvre autre chose.
Cheana M : Il s’agit de spoliation de la culture juive ?
Chantal : je commence à le penser. La culture juive a été spoliée non par la force mais par la ruse. Nous sommes souvent trop naïfs.
Cheana M : C’est-à-dire ?

Chantal : Beaucoup de Juifs de passage se disent : super les Non Juifs préservent notre passé, mémoire, culture.
Et si…Cela cachait autre chose. Il ne faut pas généraliser.

Mais, comment dire… .Certains se présentent physiquement comme juifs. Ils ont un pseudo style juif. Absurde. En agissant de la sorte, ils ont accès à ce monde qui leur aurait été fermer sir, nous vivions encore. Nous, j’entends les juifs polonais assassinés dans les camps et dans les ghettos.

Il faut être honnête sans la Shoah, ils ne seraient pas des pseudos juifs !

Le plus incroyable est le fait qu’ils sont payés par... des Juifs !

Cheana M : Avez-vous vu, entendue certaine chose qui vous on mise en colère ?
Chantal : OUI. Il y a en premier ce qu’il faut bien appeler par : Shoah Bizness. L’art de faire du Bizness sur le dos de la Shoah de la part de non juifs ; Comme des tours operators. Mais aussi ces faux restos juifs.

Ou encore certains responsables de centre juif, n’estimant pas important de ne pas manger de porc dans un lieu dit juif. Oseraient-ils le faire avec des musulmans ?

Faire des commentaires en se moquant des juifs pratiquant et respectant la Kachrout.

Je pense qu’il n’y a qu’en Pologne qu’on ose ouvrir une Aron hakodesh pour montrer aux touristes ce qu’est un Sefer Torah. Ô ouvrir une Arche Sainte dans une église catholique ?
Cheana M : Horrible ce manque de respect.Etes-vous respectée en tant que juive ? Ne pas dérangez-vous, juste un peu ?

Chantal : Inadmissible ce manque de respect. N’oublions pas que cela se fait sur le dos de la Shoah. Quant à ma présence, il est un fait établi, j dérange, je perturbe. D’autant plus que je suis photographe (ancienne journaliste d’une presse d’opposition en Roumanie). Je ne pense pas être une folle hystérique. Donc je dois avoir une certaine crédibilité.
Même certains personnages me trouve dérangeante. Par exemple le maire de la ville d’Oswiecim. Qui à essayer de faire de moi, sa juive de cour ; Comme cela ne marche pas… Il me présente comme une juive extrémiste (cela veut dire vraie juive).
Il y a en Pologne comme dans d’autres pays, des Chrétiens messianiques qui se déclarent juifs messianiques. Ici dans la ville, ils sont représentés. Le maire déclare haut et fort qu’il y a une église juive très active !La dernière fois qu’il en a parlé c’était à un Juif de Jérusalem au moment précis où il mettait les pieds dans la synagogue ! Vous imaginez la tête de ce Juif qui pouvait être un rabbin !

Cheana M : pourquoi n’avez-vous pas pu créer votre maison juive dans la maison de Szigmond Kruger ?
Chantal : j’ai fait la demande. Elle a été refusée. L’excuse étant qu’elle servirait de musée de la vie juive.
Oui on préfère un musée avec des juifs en carton plutôt qu’une vraie maison juive avec une juive vivante.
En parlant de Szigmond Kruger qui est revenu vivre dans la maison de ses parents assassinés à Birkenau, j’y suis entrée, il y a environ quatre années. Il y avait encore ses affaires. Son jeu de cartes était encore sur sa table. Il n’a eu droit à aucun respect. Maintenant elle pourri. Le centre juif veut en faire un pub, quelque chose dans ce genre ! Surtout pas Kosher. Il faudrait une vraie présence juive.
Cheana M : Vous avez fait une série de photos sur le comportement des touristes ?

Chantal : Oui, je compte en faire une exposition virtuelle. Le sujet est délicat et personne ne veut accepter une exposition.
Cheana M : On ne vous a jamais proposé une exposition à Cracovie ? OU ici ?

Chantal : les seules qui sont intéressées sont en dehors de ce contexte « Shoah Bizness ». Qui est le centre du dialogue et de la prière.Ce sont des prêtres catholiques qui dirigent le centre. Ils sont super. Ce sont les seuls.
Cheana M : En collaborant avec eux vous faites un travail interreligieux.
Chantal : Oui. Cela portera plus de fruits. Cela est assez logique car entre personnes de foi…

Cheana M : Ah, ce sont les Juifs croyants qui ne sont pas appréciés ? C’est ce monde fermé qui leur était interdits !

Que pensez-vous, pour clôturer notre tête-à-tête, du Tertre de la mémoire et de la réconciliation. Projet du Maire ?
Chantal : si toute initiative pour la tolérance doit être soutenue, ce Tertre est projet mégalo à dénoncer. Il serait placer entre le KL Auschwitz et Birkenau. Sa hauteur équivaudrait ç un immeuble de 18 étages ! Quel but a le maire Janusz Marszalek ? Faire une concurrence directe aux camps.
Je termine en disant, soyons vigilants. Si nous ne prenons pas garde, nous risquons de perdre Birkenau. Il ne resterait que le portail. Le danger est réel. Le directeur actuel, avec lequel j’ai eu une rencontre, peut être remplacé par un autre. Faisons une différence entre KL Auschwitz, qui était le camp de concentration, qui est le symbole polonais de la martyrologie polonaise. D’avec Birkenau, camp d’extermination, symbole de la Shoah
Cheana et Chantal Maas



 

20:53 Écrit par cheana | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.