30/12/2011

ce n'est pas le visage d'Israël dont je suis fière

Il est terrible d'arriver à la conclusion suivante: Sans la Shoah ma vie de femme serait différente. Je porterai la perruque (en dessous aurait le crâne rasé), n'aurait pas ou peu de droit.Oui la Shoah m'a libérée en tant que femme juive Ashkénaze
http://www.youtube.com/watch?v=dFm1tZkEuxI
---
deux écrits sur la Maison de Jacob : les femmes
Maison de Jacob

Enfant de la maison de Jacob
À qui fut donné la Tora
Toi qui donnes la vie la respecte
De toute ta pureté tournes toi vers Lui
Telles deux ailes déployées
Le Talith s‘offre à toi
Ses bras s’ouvrent.
Blottie dans Ses bras,
Tendrement tu prends les Tsittsith
Dans tes frêles mains
Joyeuse, doucement
Tu t’épanouis dans
Cette intime relation avec le Créateur.


Oser porter les Tsitsit
Prendre le Tallith
Le poser sur tes frêles épaules
Ta pureté, ta joie
Adresse-toi au Créateur de ta
Douce voix.
------
Principes rabbiniques

Vous, hommes
De la maison d’Israël,
Ne confondez pas
Hommes et hommes

Vous vérifiez
Si nous, femmes respectons
Les règles de pureté

Avez-vous oubliés
Qu’elles incombent à tous ?

Vous obligez, interdisez
Vous confondez
Principe rabbinique
Avec principe biblique
Au profit d’une relation d’autorité !

Que craignez-vous ?
Etes-vous capable d’être fort et fragile à la fois ?
Doux et ferme ?
ou bien,
Jalousez-vous
Notre capacité naturelle
A être « naturellement mystique »,
Proche du Créateur ?
Jalousez-vous nôtre
Relation intime avec…Lui ?
Etes-vous jaloux de nous ou de
Lui ???

13:55 Écrit par cheana | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

des 2 côtés (Pologne et Lituanie),ma famille JUIVE ne pratiquait pas la religion, ou, si peu.
Les femmes travaillaient et ne portaient pas de perruque
Ma famille vivait en ville et non dans un shtetel

Écrit par : Michelle | 20/01/2012

Les commentaires sont fermés.